Si votre santé ou celle de votre bébé n’est pas en  danger, il y a certaines choses que vous pouvez refuser durant votre accouchement.

 

Quand on accouche de son premier enfant, on se laisse guider (et c’est bien normal) par le personnel hospitalier.  Mais parfois les choses vont très vite et il arrive qu’on se retrouve à subir des actes pour lesquels on n’a reçu aucune information préalable et, entre nous, dont on se serait bien passé. La question du consentement pendant l’accouchement est une priorité, d’abord parce que la loi l’y oblige, comme pour tout acte médical, mais aussi parce que cela a un fort impact sur le vécu des femmes.

L’information préalable, la demande de consentement et le respect des souhaits exprimés sont donc indispensables, ils peuvent être d’ailleurs formulés dans un projet de naissance. Et l’équipe fera de son mieux pour les respecter. En attendant, il est toujours bon de connaître ces choses qui ne sont théoriquement pas obligatoires. Renseignez-vous auprès de l’équipe en amont de l’accouchement et faites valoir vos souhaits. 
NB: Si le professionnel juge que la santé du bébé ou de la maman est en danger alors il passera outre vos demandes. 

Lire plus “Les 8 trucs que vous pouvez refuser pendant l’accouchement”